Récupération de l’eau de pluie

Les manques de précipitations successifs, sur des périodes de plus en plus longues et à répétition, obligent à se poser la question de l’autonomie en eau.

Par souci d’autogestion et d’économie, il devient urgent de récupérer l’eau de pluie au niveau de l’habitat. La mise en place d’un stockage permet de continuer à arroser le jardin en été ou d’envisager la consommation de l’eau de cuvelage après sa filtration.

Bien Vivre Avec l’Eau installe des réserves en béton dont l’intérieur enduit de 5 couches de ‘chamotte’ (sable chaux / brique pilée) maintient les eaux pluviales stockées proche d’un Ph 7. Elles sont enterrées à 1 mètre et régulent la température de l’eau autour de 13°.

Arrosage ou lavage

Un ‘dégrilleur’ posé en aval de la toiture permet de piéger les impuretés véhiculées par les eaux pluviales du toit (déchets végétaux, fientes…) avant l’entrée dans la fosse (grille 5mm inox puis grille fine 5µ).

Pour améliorer la qualité de cette eau, nous préconisons, sur le dessus de la fosse, un 2ème filtre (corps inox, contenant : sable, gravier, charbon brut). Il retient les matières organiques, les pesticides et autres retombées chimiques.

Consommation

Une 3ème filtration est nécessaire afin d’obtenir une eau de très bonne qualité.

Pour cela, nous mettons en place un filtre à coton et un filtre à céramique, placés juste après pompage. L’eau ainsi filtrée doit obligatoirement passer par un réseau dissocié de celui de l’eau de ville.

Dynamisation

Que ce soit pour l’arrosage ou la consommation, nous préconisons la dynamisation. L’eau circule en spirale dans un tube vortex de Schauberger. Cette opération, qui s’inspire des mouvements tourbillonnaires observés dans la nature, redonne de la vitalité à l’eau et augmente sa bio-compatibilité. Elle favorise la croissance des plantes. Une eau tourbillonnée hydrate mieux nos cellules et favorise l’élimination des toxines du corps.